La Fondation ARSEP

28 mars 2018 - 437 vues

Qu'est ce que la Sclérose en Plaques ?

La SEP est une maladie inflammatoire du Système Nerveux Central (SNC). Celui-ci comprend le cerveau, la moelle épinière et les nerfs optiques. Le SNC est composé de différents types cellulaires dont les neurones et les oligodendrocytes.

Les neurones sont composés d'un corps cellulaire et d'un prolongement, l'axone, entouré d'une gaine protectrice, la myéline. Cette gaine joue un rôle dans la survie de l'axone et permet une transmission rapide de l'information entre le cerveau et le reste du corps. Les oligodendrocytes sont les cellules permettant la fabrication de la gaine de myéline.

Dans la SEP, la myéline est la cible du processus pathologique. En effet, il existe une réaction inflammatoire (réaction de défense du système immunitaire) qui va dégrader cette gaine de myéline. C'est ce que l'on appelle la démyélinisation. Elle entraîne des perturbations dans la transmission de l'information élaborée par le cerveau : celle-ci n'est plus transmise aux différentes parties du corps, entrainant les symptômes observés dans la maladie. Parallèlement, cette démyélinisation va conduire à une souffrance de l'axone puisque celui-ci n'est plus protégé. C'est la neurodégénérescence.

La plupart du temps, l'inflammation disparaît et des mécanismes de réparation se mettent en place. Ceux-ci permettent la synthèse d'une nouvelle gaine de myéline. C'est ce que l'on appelle la remyélinisation. Ainsi, la transmission de l'information entre le cerveau et le reste du corps est rétablie ce qui conduit à une régression partielle ou complète des symptômes. Malheureusement, au cours de l'évolution de la maladie ou lors d'attaques inflammatoires importantes, les mécanismes de réparation sont insuffisants, entrainant une persistance des  symptômes et l'installation d'un handicap.

La sclérose en plaques est une maladie auto-immune puisque le système immunitaire de l'individu se dérègle et considère la gaine de myéline comme un corps étranger.

C'est une maladie multifactorielle dans laquelle des facteurs propres à l'individu (facteurs génétiques) et des facteurs environnementaux (exposition au soleil, tabac, obésité,...) interviennent.

L'ARSEP, créée en 1969, est une Fondation reconnue d'utilité publique à but non lucratif dont la mission, depuis plus de 45 ans, est de contribuer à la prévention et au traitement de la Sclérose en Plaques, par la Recherche, l'enseignement et l'information auprès du public. Sa stratégie scientifique cible la compréhension de la maladie et le développement de nouvelles voies thérapeutiques avec une ouverture renforcée vers l'extérieur, tant sur le plan national qu'international. Elle finance également des programmes pilotés par de jeunes chercheurs au travers de ses nombreux partenaires Inserm, CNRS et divers Instituts de recherche tels que l’ICM...

Soutenue par un Conseil d'administration, un Comité scientifique, un Comité inter-régional médical et des Délégués régionaux, son organisation interne est réactive avec une vraie ambition de développer le réseau international. Ainsi, sa mission est de répondre le plus rapidement possible aux attentes des patients, ce qui suppose non seulement d'avoir des moyens, mais aussi de nombreux chercheurs qui travaillent sur la maladie et en tout état de cause, les meilleurs.

nitiée en 2014  la campagne "Fête des mères" a pour objectif de sensibiliser à la sclérose en plaques, maladie qui touche 100 000 personnes en France dont 3/4 de femmes.

Cette campagne s'appuie sur la mobilisation de tous afin de mieux faire connaître la maladie et de collecter des fonds pour la recherche.

https://www.arsep.org/fr/168-d%C3%A9finition%20et%20chiffres.html

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article