EVE RICARD Écrivaine : "Et bien dansons maintenant"

28 juillet 2018

Samedi dernier j’ai dansé une bonne partie de la nuit; et j’ai prouvé à nouveau ma croyance en l’effet élastique de la maladie de Parkinson.
Quand cela ne va pas bien on croit toujours avoir franchi un stade vers l’aggravation et on s’installe et réorganisons notre quotidien sur cette nouvelle marche. Or c’est faux, cette maladie est élastique et on peut revenir bien en arrière (si on le veut) ;
Moi j’adore danser, alors je fais des fêtes chez moi et l’on danse. 
Samedi dernier j’étais à un mariage et j’étais bien, entourée d’amis; cela faisant un an que je trouvais mes symptômes vraiment invalidants (j’avais 43 ans quand la maladie s’set déclarée et je vais en avoir 70 dans quelques jours ) Et puis depuis samedi, d’avoir dansé a redonné de la vie à mon corps et je marche formidablement bien; 
Comme quoi, il ne faut écouter personne, et faire ce que l’on veut, on y arrive! La vie est surprenante!

EVE RICARD Ecrivaine 

http://www.chupsradio.com/podcasts/eve-ricard-une-guerriere-aimante-62

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article